Origines et ambitions

C’est « En raison de son grand intérêt paysager », que le  massif du Mézenc est protégé en tant que site classé, depuis le décret du 27 août 1997 (au titre de la loi du 12 mai 1930), sur une superficie d’environ 4 300 hectares.

A cette époque, certaines personnes considérant que la surface classée était trop faible et que cela ne permettait pas d’en tirer un réel profit, militaient pour que le classement soit étendu jusqu’au plateau du Mézenc/Meygal. Dans ce but elles rencontraient les décideurs, tant au niveau départemental que régional, avec pour objectif d’essayer de les convaincre de créer un Parc Naturel Régional (PNR).

Fin 2001 les premiers échos d’un parc éolien sur la crête de la Champ de Pin étant entendus, l’urgence s’est alors imposée : il fallait lutter pour que ce projet ne se réalise pas, car à lui seul il aurait détruit le caractère du Plateau. Le cadre d’une association loi 1901 a donc été choisi pour se donner les moyens de lutter. Elle a été créée par ces mêmes personnes pour lesquelles le tourisme constituait l’activités principale, et publiée au JO du 6 avril 2002, avec comme objet « la préservation mais aussi la promotion des paysages exceptionnels du Mézenc ».

Les premières années qui ont suivi la création de l’APPEM ont été surtout consacrées à la préservation des paysages en combattant le projet d’installation d’aérogénérateurs (éoliennes) du projet du site de la Champ de Pin près de Saint-Front (initialement 24 machines de 120 m). D’autres projet ont suivis et si un total de 28 éoliennes n’ont pas vu le jour aujourd’hui sur le Plateau, notre action y est pour beaucoup.

La lutte que nous avions lancée nous a attiré des sympathisants et le nombre de nos adhérents a augmenté pour atteindre 165 à fin 2008, puis plus de 200 en 2011. Cette évolution démontre, s’il en était encore besoin, la justesse de la cause que nous défendons.

Nous avons été amenés le 17 juillet 2010 en Assemblée Générale extra-ordinaire à  modifier l’objet de notre association, qui est alors devenu :

 

L’APPEM a pour objet sur le territoire du Mézenc / Meygal la préservation et la promotion des paysages, des espaces naturels sensibles ou protégés, de la biodiversité et des éléments représentatifs de la culture, des traditions et de l’architecture, en contribuant à mieux les faire connaître, en prévenant leur dégradation et en luttant contre les atteintes pouvant les affecter.

 

Comme on le voit notre objet s’est considérablement  étendu comme nos activités.

 

Plus de 10 ans d’actions au service du paysage du Plateau nous ont permis d’obtenir une certaine notoriété soulignée par plusieurs reconnaissances officielles: l’association est reconnue comme un association concourant à la défense de l’environnement depuis mars 2010 et est également habilitée par l’administration fiscale.

 

Des expositions sont organisées depuis 2010 sur les communes du Plateau (2e quinzaine d’août), comme des randonnées découvertes .Toutes activités que vous trouverez maintenant annoncées sur la page d’accueil de ce site.

Des lettres d’information sont adressées régulièrement à nos adhérents et nos activités de publication se développent parallèlement à nos expositions (fiches de recette « le Mézenc dans l’assiette », journal de l’exposition « Paysage et habitat » (2014) dont vous trouverez le détail sur ce site)

 

Actuellement, outre le développement de nos opérations de sensibilisation, nous réfléchissons à une extension de notre activité au niveau de certains territoires de l’Ardèche ou de la Haute-Loire.

 

RV GR 2015